reonic logo

Conditions d'utilisation

CETTE TRADUCTION EST FOURNIE À TITRE D'INFORMATION UNIQUEMENT ET NE REFLÈTE PAS NÉCESSAIREMENT AVEC EXACTITUDE LE SENS DE LA VERSION ORIGINALE ANGLAISE. LES SIGNIFICATIONS DES TERMES, CONDITIONS ET GARANTIES CONTENUS DANS LE PRÉSENT DOCUMENT SONT SOUMISES À LEURS DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATIONS RESPECTIVES EN LANGUE ANGLAISE. EN CAS DE DIVERGENCE OU DE CONTRADICTION ENTRE LA VERSION ANGLAISE DE CE TEXTE ET LES TRADUCTIONS, LA VERSION ANGLAISE PRÉ-VAUT.
Conditions d'utilisation du logiciel "Reonic Reonic GmbH, Provinostraße 52, Building A5, 86153 Augsburg, Allemagne ("Concédant") a développé un logiciel qui permet de simplifier et de rationalis-er la génération de leads, les ventes et les opérations dans le domaine des technologies renouvelables telles que le photovoltaïque, le stockage par batterie, les pompes à chaleur et les wallboxes ("Logiciel"). Le logiciel peut être configuré en fonction des besoins spécifiques de chaque entreprise afin de fournir une solution personnalisée. Les parties ont convenu de l'utilisation du logiciel par le "Licencié" (collectivement avec le Concédant, les "Parties" et chacune d'elles également une "Par-tie") dans un contrat d'utilisation, le "Bon de commande". Outre les dispositions du Bon de commande, les "Conditions d'utilisation" suivantes (con-jointement avec le Bon de commande, le "Contrat") s'appliquent :
1. Objet de l'accord
1.1. L'objet du Contrat est la fourniture du Logiciel. Le Concédant fournit le Logiciel en tant que solution en nuage conformément aux présentes Condi-tions d'utilisation.
1.2. L'étendue de l'utilisation est déterminée par le nombre de comptes d'utilisateurs spécifié dans le formulaire de commande.
1.3. Le concédant est autorisé à faire appel à des sous-traitants pour la fourniture de tous les services. Les éventuelles réglementations divergentes en matière de protection des données entre les parties ne sont pas affectées.
2. Obligations des parties
2.1. Le licencié fournit au concédant les informations, les données, le contenu et les documents nécessaires à la prestation des services, ainsi que toute autre forme de coopération nécessaire. Le licencié supporte toutes les dépenses liées à la fourniture des services de coopération.
2.2. Le Licencié est seul responsable de son infrastructure informatique, en particulier de son installation et de son fonctionnement, de la connexion Internet nécessaire à l'utilisation du Logiciel et de l'acquisition, de l'installation et du fonctionnement d'un navigateur Internet standard de dernière génération. Le Licencié prend en charge toutes les dépenses nécessaires. Cette disposition s'applique également à tout matériel et logiciel acquis dans le cadre de la prestation de services sur les conseils du Concédant.
2.3. Si le licencié ne respecte pas les obligations de coopération requises ou ne les respecte pas correctement, l'obligation du concédant de fournir des services devient caduque dans la mesure et pour la période où la fourniture des services dépend de l'accomplissement préalable des obligations de coopération du licencié. Le concédant est en droit d'exiger une indemnisation pour les frais supplémentaires encourus en raison de l'absence ou du retard d'un acte de coopération, conformément au taux horaire stipulé dans le bon de commande.
2.4. Si le Licencié permet à ses employés d'utiliser le Logiciel, il est responsable des actions des employés et de ses sociétés affiliées conformément à l'article 15 de l'AktG ("Sociétés affiliées") comme de ses propres actions, que leur utilisation soit autorisée ou non. Le Licencié doit s'assurer que les employés et les sociétés affiliées ont connaissance des dispositions du présent Contrat et qu'ils s'y conforment.
2.5. Le Licencié est seul responsable de l'utilisation des données traitées par le Logiciel dans son entreprise. Le Concédant n'est tenu de fournir que le Logiciel qui traite les données. Le Concédant n'est pas responsable de la vérification du contenu ou de l'exactitude mathématique des données, de leur plausibilité ou de leur adéquation à une utilisation ultérieure par le Licencié, par exemple dans le cas d'offres de services fournies par le Li-cencié. Le licencié est tenu de les vérifier avant de les utiliser à l'égard de tiers. Il est également de la seule responsabilité du Licencié de vérifier la conformité juridique des services proposés, facturés ou fournis avec le Logiciel. A cet égard, les conditions particulières visées à l'article 3 s'appliquent.
2.6. Le Concédant rappelle notamment que le calcul de la rentabilité est une prise en compte partielle des paramètres et des coûts et revenus, qui peut être incomplète. Outre les paramètres de base du Concédant, seules les informations saisies par le Licencié peuvent être prises en compte.
2.7. Le Licencié est responsable de la sauvegarde de ses données. Le Logiciel ne sert pas de solution de sauvegarde. Le Licencié est responsable de la réalisation de copies de sauvegarde et de leur stockage en dehors du Logiciel.
3. Conditions particulières pour des fonctions spécifiques du logiciel
3.1. Les conditions particulières suivantes s'appliquent au secteur solaire :
3.1.1. Le concédant n'est pas responsable de l'indication correcte des prévisions de rendement annuel, de l'évolution du prix de l'électricité et de l'effi-cacité de la charge et de la décharge du système de stockage, de la durée de l'alimentation, du montant du tarif d'alimentation et d'une représenta-tion réaliste de la consommation d'électricité. Ces circonstances sont basées sur des estimations.
3.1.2. La disposition du toit et la connexion des modules (câblage et connexion à l'onduleur) sont basées sur des photographies aériennes des bureaux de géomètres de l'État ou des images cartographiques (Google Maps, Bing Maps, Apple Maps). Le Concédant n'est pas tenu de fournir son pro-pre matériel cartographique actualisé, mais utilise le matériel cartographique susmentionné. Les parties sont conscientes que ce matériel peut être obsolète.
3.1.3. Le Licencié est seul responsable de la vérification de la faisabilité, le Logiciel n'étant qu'un support à cet égard. En particulier, il ne tient pas compte de la capacité de charge du toit, qu'il appartient au Licencié de vérifier. Il en va de même pour la compatibilité des modules et des on-duleurs et le respect des valeurs MPP (Maximum Power Point) et autres métriques relatives aux onduleurs et aux strings. À cet égard, les val-eurs indiquées dans le logiciel ne sont que des lignes directrices permettant d'estimer les besoins et la conception. Le calcul dépend également des valeurs stockées par le Licencié pour le module et l'onduleur, dont le Licencié est seul responsable.
3.2. Les conditions particulières suivantes s'appliquent au secteur du chauffage :
3.2.1. Le concédant n'est pas responsable de l'indication correcte des coûts d'opportunité d'un système de chauffage de remplacement, de l'évolution des prix du pétrole et du gaz, de la performance de la pompe à chaleur et de l'utilisation de l'élément chauffant, ainsi que de la demande réelle de chaleur et d'électricité. Ces circonstances sont basées sur des estimations.
3.2.2. Le Licencié est seul responsable de la vérification de la faisabilité ; le Logiciel ne fait que l'assister à cet égard. Ceci s'applique en particulier à la charge de chauffage et aux coûts. Le Licencié est conscient que l'exactitude et la précision du calcul de la charge de chauffage pièce par pièce sont fortement influencées par l'enregistrement consciencieux et correct des données relatives au bâtiment et aux radiateurs, dont le Licencié est seul responsable. Les données ne sont ni vérifiées ni validées par le Logiciel ou le Concédant.
3.2.3. Le Concédant n'est pas responsable de l'évaluation précise de la promotion d'une pompe à chaleur.
3.3. Les conditions spéciales suivantes s'appliquent à la préparation des offres :
3.3.1. La conclusion de contrats efficaces et juridiquement sûrs avec les clients et l'examen des aspects juridiques relèvent de la seule responsabilité du licencié. Le concédant ne fournit aucun conseil juridique.
3.3.2. Le Licencié est seul responsable de la saisie des conditions et autres dispositions contractuelles, de la politique de révocation et du formulaire de révocation. Le licencié est seul responsable de l'adaptation et de la configuration des documents. Il en va de même si le concédant fournit des échantillons, ce qu'il n'est pas tenu de faire.
3.4. Une base de données de véhicules et une base de données de composants sont maintenues dans le logiciel. Les bases de données ne prétendent pas être complètes. Le concédant n'est pas responsable de l'exactitude et de l'actualité des données fournies, en particulier des prix de liste. Toutes les données sont basées sur les informations fournies par le fabricant et ne sont données qu'à titre indicatif.
3.5. Les courriers électroniques sont toujours envoyés aux clients du licencié à la demande de ce dernier. Le licencié est seul responsable de l'admis-sibilité juridique, en particulier du respect des règles de protection des données.
3.6. Les conditions susmentionnées ne s'appliquent que si l'utilisation des fonctionnalités spécifiées est convenue dans le formulaire de commande. Les dispositions n'établissent aucun droit à l'utilisation de fonctions spécifiques du logiciel.
4. Accès aux données et livraison Le Concédant fournit au Licencié les données d'accès nécessaires. Le logiciel est alors réputé avoir été livré.
5. Comptes d'utilisateurs et utilisation par les clients
5.1. Le Licencié est autorisé à créer des comptes d'utilisateurs pour ses employés et à permettre aux employés disposant de comptes d'utilisateurs ("Utilisateurs") d'utiliser le Logiciel.
5.2. Les comptes d'utilisateur sont personnels et ne peuvent être utilisés que par la personne à laquelle ils sont attribués en permanence. Les données d'accès ne peuvent être transmises.
5.3. Le contrat autorise le preneur de licence à créer le nombre de comptes d'utilisateurs spécifié dans le bon de commande. Si le preneur de licence crée des comptes d'utilisateurs supplémentaires, le champ d'application du contrat est modifié et le preneur de licence doit payer la rémunération convenue dans le bon de commande pour chaque compte d'utilisateur supplémentaire.
5.4. Le Licencié peut à tout moment supprimer des comptes d'utilisateurs. Cela n'entraîne une réduction de la rémunération que si le preneur de licence cesse de restreindre le champ d'utilisation du logiciel et uniquement si le nombre d'utilisateurs n'est pas inférieur au nombre spécifié dans le bon de commande. Cette disposition ne s'applique pas si des licences annuelles supplémentaires sont convenues pour un nombre additionnel d'utilisateurs. Ces licences sont valables pendant au moins un an.
5.5. La rémunération supplémentaire est calculée pro rata temporis en fonction du nombre de jours d'utilisation.
5.6. Le licencié peut permettre à ses clients ("clients") de saisir des données directement via un formulaire web. Aucun compte n'est créé pour les clients à cette fin.
6. Octroi des droits d'utilisation , Champ d'application
6.1. Après paiement de la rémunération convenue pour le logiciel, le concédant accorde au licencié un droit mondial, non exclusif et non transférable, limité à la durée du contrat, d'utiliser le logiciel à ses propres fins, c'est-à-dire par les utilisateurs pour traiter leurs propres données ou celles de leurs clients ou d'autres partenaires contractuels conformément à l'article 5 d'utiliser le logiciel. Le droit d'utilisation est limité à l'utilisation du Logiciel en nuage sur le matériel fourni par le Concédant à cet effet.
6.2. Le preneur de licence doit respecter le champ d'application de la licence convenu dans le bon de commande. Si une limitation du champ d'utilisa-tion a été convenue et que le preneur de licence dépasse ce champ, le donneur de licence est en droit d'exiger une rémunération supplémentaire, , qui sera calculée en tenant compte de la rémunération convenue et de l'ampleur du dépassement du champ d'utilisation.
6.3. Le Licencié reconnaît que les droits exclusifs sur le Logiciel et toutes les technologies incluses ainsi que la documentation fournie appartiennent et demeurent la propriété du Concédant. Aucune disposition du présent contrat ne peut être interprétée comme conférant au Licencié des droits (au-tres que les droits d'utilisation accordés) sur tout ou partie du Logiciel. Tous les droits sur le logiciel qui ne sont pas expressément accordés au li-cencié dans le présent contrat sont réservés par le concédant.
6.4. Le Licencié ne peut utiliser le Logiciel à d'autres fins que celles spécifiées dans le Contrat et doit protéger le Logiciel contre tout accès non autori-sé par des tiers. Sans limiter la généralité de ce qui précède, le Licencié ne doit notamment pas (i) utiliser le Logiciel ou toute partie de celui-ci à des fins autres que le traitement de ses propres données ou de celles de ses Clients et autres partenaires contractuels, (ii) distribuer, vendre, revendre, louer, prêter ou transférer de toute autre manière, accorder une sous-licence ou céder tout droit sur le Logiciel ou toute partie de celui-ci à un tiers sans l'accord écrit préalable du Concédant, (iii) divulguer ou mettre à disposition le Logiciel ou toute partie de celui-ci à tout tiers ou permettre l'accès de quelque manière que ce soit à toute personne autre que les Utilisateurs, (iv) modifier, amender, altérer ou adapter le Logi-ciel, (v) faire de l'ingénierie inverse, décompiler, traduire, désassembler ou démonter tout format de données faisant partie du Logiciel et/ou tenter de toute autre manière d'obtenir le code source du Logiciel ou de toute partie de celui-ci (sauf dans la mesure où cela est autorisé en vertu de l'ar-ticle 6.5 (vi) faire des copies du Logiciel ou de toute partie de celui-ci ; (vii) utiliser le Logiciel pour développer un produit ou un service concurrent ; (viii) désactiver, modifier ou contourner tout système de gestion de licence ou mécanisme de sécurité fourni avec le Logiciel, (ix) accéder au Logiciel ou l'utiliser pour fournir des services de traitement de données ou de traitement par lots à des tiers ; ou (x) supprimer, modifier ou dis-simuler tout avis de propriété ou de droit d'auteur, toute marque commerciale ou autre marque du Concédant ou de tiers détenteurs de droits. Le Licencié veillera à ce que les Utilisateurs et les Clients observent et respectent ces restrictions d'utilisation.
6.5. Les droits statutaires du licencié conformément à l'article 69d (2) et (3) et à l'article 69e de la loi allemande sur les droits d'auteur [Urheberg-esetz] ne sont pas affectés, à condition toutefois que (i) la décompilation du logiciel conformément à l'article 69e de la loi allemande sur les droits d'auteur [Urhebergesetz] ne peut avoir lieu qu'à la suite d'une demande écrite préalable adressée au concédant, dans laquelle le licencié demande les informations nécessaires et le concédant ne fournit pas les informations nécessaires dans un délai de deux semaines, et (ii) les parties con-cluent un accord de confidentialité approprié qui garantit que le logiciel et le code source sont protégés contre l'accès par des tiers.
7. Soutien Services Si cela est expressément convenu dans le Formulaire de commande, le Concédant fournira des services d'assistance par chat du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00 ("Heures de service"), à l'exception des jours fériés en Bavière. Le Concédant propose une assistance par e-mail et/ou par téléphone si cela est expressément convenu dans le Formulaire de commande.
8. Hébergement et maintenance, niveau de service
8.1. Le Logiciel est disponible pour le Licencié en moyenne 99,0 % du temps au cours d'une année civile ("Temps de disponibilité"), à condition que le Logiciel soit utilisé comme convenu contractuellement. Le temps de disponibilité est calculé sur la base du "temps total", c'est-à-dire 365 jours x 24 heures, moins les temps d'arrêt conformément à l'article 8.2 divisé par le temps total et multiplié par 100 %.
8.2. Le "temps d'arrêt" est le temps pendant lequel le logiciel n'est pas disponible, les temps causés par les circonstances suivantes ou des circon-stances comparables n'étant pas considérés comme des temps d'arrêt :
8.2.1. Travaux d'entretien annoncés conformément à la section 8.4;
8.2.2. les travaux de maintenance imprévisibles et urgents, par exemple pour éliminer les failles de sécurité ;
8.2.3. la force majeure ou d'autres événements échappant au contrôle du concédant, qui n'étaient pas prévisibles et n'ont pu être évités par le concédant, notamment les grèves, les lock-out légaux, les conditions météorologiques particulières, les pannes d'électricité, les perturbations du trafic, les incendies, les épidémies et les pandémies (en particulier COVID-19), les modifications de la loi et des décrets officiels ainsi que les perturba-tions opérationnelles ou les difficultés d'approvisionnement, pour autant qu'ils ne soient pas imputables au concédant ("force majeure") ;
8.2.4. des tiers qui ne sont pas des sous-traitants du concédant ;
8.2.5. Le Licencié ou le logiciel ou le matériel utilisé par le Licencié ou la connexion Internet. Cette disposition s'applique également aux logiciels dont le Concédant a organisé l'utilisation et/ou dont il permet la connexion par le biais d'interfaces ;
8.2.6. le signalement tardif des dysfonctionnements et des temps d'arrêt par le licencié.
8.3. Il incombe au licencié de prouver que la disponibilité est tombée en dessous du délai de disponibilité.
8.4. Le Concédant est en droit d'effectuer des travaux d'entretien réguliers, mais il s'efforcera de limiter au maximum les interruptions. Le Concédant informera le Licencié au moins une semaine avant le début des travaux. En cas d'urgence, par exemple pour éliminer des failles de sécurité, le Concédant peut raccourcir le délai de préavis ou, si cela n'est pas possible, commencer les travaux d'entretien sans préavis. S'il n'est pas possi-ble de donner un préavis, le licencié doit être informé immédiatement après le début des travaux.
8.5. Le Concédant a le droit, mais non l'obligation, d'installer des mises à jour du Logiciel dans le cadre des travaux de maintenance. Le concédant a le droit d'adapter et de modifier l'offre de services du logiciel en fonction du progrès technique, à condition que les fonctionnalités convenues ne soient pas sensiblement altérées. Le concédant n'est pas tenu de prendre en compte une éventuelle compatibilité descendante avec un logiciel de tiers qui ne correspond pas à l'état actuel et/ou une éventuelle interopérabilité avec un logiciel de tiers. Cette disposition ne s'applique pas si cette interopérabilité a été expressément convenue. Les droits de garantie ne sont pas affectés. Le Concédant accorde au Licencié les droits d'utilisation des mises à jour conformément à l'article 5du présent contrat.
9. Dysfonctionnements
9.1. Le concédant est tenu de remédier aux défauts conformément aux dispositions suivantes si des services de maintenance ont été convenus dans le formulaire de commande. Les droits de garantie ne sont pas affectés.
9.2. Le preneur de licence signale immédiatement par courrier électronique tout dysfonctionnement qui n'est pas dû à des travaux de maintenance annoncés et veille à fournir les informations suivantes :
9.2.1. Description, date et heure de l'incident,
9.2.2. la fonctionnalité affectée,
9.2.3. classification préliminaire de la priorité selon la section 9.3,
9.2.4. les mesures déjà prises pour remédier à l'incident.
Sur demande, le licencié fournit toute l'assistance et les informations supplémentaires nécessaires pour remédier au défaut.
9.3. Dans la mesure où le licencié cause un défaut conformément à l'article 9.2 les "temps de réponse" suivants s'appliquent
9.3.1. Priorité : Critique. Description : L'utilisation du logiciel ou de parties importantes de celui-ci n'est pas possible ou n'est possible que dans une mesure très limitée, notamment en raison de dysfonctionnements, de résultats de travail incorrects ou de temps de réponse considérablement retardés. Temps de réponse. 3 heures.
9.3.2. Priorité : élevée. Description : L'utilisation du logiciel est considérablement restreinte : L'utilisation du logiciel est considérablement restreinte. Temps de réponse. 6 heures .
9.3.3. Priorité : Moyenne. Description : L'utilisation du logiciel n'est pas directement et/ou significativement affectée, mais les fonctions de base sont significativement affectées. Temps de réponse. 24 heures.
9.3.4. Priorité : Faible. Description : Les fonctionnalités du logiciel ne sont pas limitées, mais il y a des erreurs mineures (bogues). 48 heures.
9.4. Si le concédant n'est pas d'accord avec la classification provisoire de priorité du licencié, il déterminera un autre niveau de priorité à sa discrétion raisonnable (article 315 du Code civil allemand [BGB]).
9.5. Si une solution de contournement appropriée est disponible ou fournie par le concédant, le défaut est considéré comme un défaut de niveau de priorité 4.
9.6. Le Concédant commencera à remédier au défaut dans les délais d'intervention applicables. Les heures en dehors des heures de service ne sont pas considérées comme des délais d'intervention.
9.7. Le Concédant n'est pas tenu de remédier à un défaut dans les délais de réponse, mais il s'efforcera de le faire dans un délai raisonnable et en informera le Licencié.
9.8. S'il s'avère que le donneur de licence n'est pas responsable d'un dysfonctionnement, le preneur de licence supportera les frais de traitement par le donneur de licence du taux horaire convenu dans le bon de commande pour les services supplémentaires.
9.9. Il n'y a pas d'obligation de maintenance pour les logiciels de tiers.
10. Contenu du licencié
10.1. Le Concédant permet au Licencié de traiter ses propres données dans le cadre de l'utilisation du Logiciel. Conformément aux dispositions sui-vantes, le Licencié est responsable du contenu traité par lui-même, ses Sociétés Affiliées, ses employés et autres collaborateurs ainsi que les ti-ers mandatés par lui et ceux des Sociétés Affiliées (que l'utilisation du Logiciel par ces derniers soit autorisée ou non) avec le Logiciel ("Contenu du Licencié") :
10.1.1. Le Licencié doit s'assurer que le Contenu du Licencié ne viole ni ne porte atteinte à aucune disposition légale et/ou aux droits de tiers, en particuli-er à la propriété intellectuelle de tiers, à leurs droits personnels, au droit de la concurrence ou à la réglementation en matière de protection des données.
10.1.2. Si le licencié ne remplit pas les obligations découlant de la section 10.1.1 le Concédant est en droit d'exiger du Licencié qu'il cesse de traiter et de supprimer le contenu illicite à l'aide du Logiciel s'il est stocké sur le matériel du Concédant. Le cas échéant, le Concédant est habilité à supprimer le contenu illicite du Licencié sans préavis. En outre, le Licencié garantit le Concédant contre toute réclamation de tiers découlant de l'infraction, rembourse au Concédant les frais de défense raisonnables et fournit au Concédant toutes les informations, tous les documents et toutes les dé-clarations nécessaires à la défense.
10.2. Si un risque lié à des données nuisibles (en particulier des virus) ne peut être éliminé autrement par des efforts raisonnables, le Concédant est autorisé à effacer les données. Il en informera le licencié le plus tôt possible.
11. Durée, renouvellement et résiliation
11.1. L'accord entre en vigueur à la date indiquée dans le bon de commande ("date d'entrée en vigueur") et dure un an, sauf indication contraire dans le bon de commande ("durée initiale").
11.2. À moins que l'accord ne soit résilié par l'une des parties avec un préavis de trois mois prenant effet à la fin de la période initiale, il sera prolongé d'une année supplémentaire ("période de renouvellement"). Cette disposition s'applique également à la fin de chaque période de re-nouvellement.
11.3. Le droit des parties de résilier l'accord pour un motif valable n'est pas affecté.
11.4. L'article 543 (2) phrase 1 n° 1 du code civil allemand (BGB) ne s'applique pas.
11.5. La résiliation doit être notifiée par écrit.
11.6. A l'expiration de la période, le Licencié doit cesser immédiatement d'utiliser le Logiciel. Le Concédant est en droit de supprimer le contenu du Licencié. Les dispositions relatives à la protection des données et les obligations légales de conservation qui incombent au concédant ne sont pas affectées.
12. Rémunération
12.1. Le licencié est tenu de payer la rémunération convenue dans le bon de commande.
12.2. Tous les prix sont des prix nets et n'incluent pas la taxe sur la valeur ajoutée applicable.
12.3. Si le Licencié ne paie pas correctement la rémunération convenue, le Concédant est en droit, outre les conséquences légales de l'inexécution, de bloquer le logiciel pour le Licencié après une mise en demeure infructueuse assortie d'un délai raisonnable jusqu'à ce que le paiement du Licencié ait été effectué dans son intégralité. Après deux mises en demeure infructueuses, le Concédant est en droit de procéder à une résiliation pour mo-tif grave. Les avertissements ne sont pas nécessaires en cas de refus sérieux et définitif d'exécution ou s'il est évident, pour d'autres raisons, que le paiement ne sera pas effectué.
13. Garanties
13.1. Les obligations de garantie sont régies par les dispositions suivantes et, pour le reste, par les dispositions légales en matière de garantie. En cas d'application des dispositions relatives au loyer, les dispositions suivantes s'appliquent par dérogation : le concédant n'est pas responsable, indé-pendamment de la faute, des dommages qui existaient déjà au moment de la mise à disposition du logiciel (article 536a (1) du code civil allemand [BGB]) et le droit du licencié de remédier lui-même aux défauts est exclu (article 536a (2) du code civil allemand [BGB]).
13.2. La garantie du concédant ne s'applique pas en cas de défauts causés par
13.2.1. le Licencié ou ses employés qui ont utilisé le Logiciel de manière inappropriée,
13.2.2. le licencié qui n'a pas coopéré ou qui n'a pas coopéré en temps utile,
13.2.3. l'environnement système ou le matériel du Licencié n'est pas adapté à l'utilisation du Logiciel.
13.3. En cas de défaut, le concédant a le droit d'y remédier deux fois avant que le licencié ne puisse faire valoir d'autres droits. Le Concédant doit dis-poser d'un délai raisonnable pour remédier au défaut. Le délai raisonnable est d'au moins quatre semaines.
13.4. Le Licencié est tenu de notifier immédiatement au Concédant par écrit (Textform) tout défaut du Logiciel de manière à ce que le Concédant soit en mesure de reproduire le défaut. Le Concédant n'est pas responsable des dommages subis par le Licencié en raison d'une notification tardive d'un défaut.
13.5. Le Concédant n'est pas responsable des logiciels de tiers. Le Concédant n'est responsable de l'interopérabilité entre le Logiciel et le logiciel tiers que dans la mesure où la fourniture d'une API a été convenue et qu'un défaut affecte les fonctionnalités de cette API.
14. Responsabilité
14.1. La responsabilité du donneur de licence pour le paiement de dommages-intérêts et le remboursement de dépenses est exclue, sauf disposition contraire dans les dispositions suivantes.
14.2. L'exclusion de la responsabilité ne s'applique pas aux dommages causés par la violation fautive d'une obligation contractuelle essentielle d'une manière qui compromet la réalisation de l'objet du contrat. Les obligations contractuelles essentielles sont celles dont le respect est indispensable à la bonne exécution du contrat et sur le respect desquelles le cocontractant compte régulièrement et peut compter. Toutefois, la responsabilité est limitée au dommage typique du contrat, dont chaque partie contractante devait s'attendre à la survenance en fonction des circonstances connues à ce moment-là . En ce qui concerne ce dommage contractuel typique, la responsabilité du Concédant pour les dommages matériels et les pertes financières supplémentaires qui en résultent est limitée à un montant de 100.000,00 EUR par sinistre.
14.3. En outre, l'exclusion de la responsabilité ne s'applique pas aux dommages résultant d'une atteinte à la vie, à l'intégrité physique ou à la santé qui sont fondés sur un manquement par négligence aux obligations du concédant, de ses représentants légaux ou de ses agents d'exécution.
14.4. L'exclusion de responsabilité ne s'applique pas aux dommages causés par un manquement intentionnel ou par négligence grave aux obligations du concédant, de ses représentants légaux ou de ses agents d'exécution.
14.5. Dans la mesure où la responsabilité du concédant est exclue ou limitée, cela s'applique également à la responsabilité des représentants légaux, des employés et des agents d'exécution du concédant.
14.6. Si le Concédant a donné une garantie sur la qualité du Logiciel, le contenu de cette garantie n'est pas affecté par la limitation de responsabilité ci-dessus.
14.7. La responsabilité au titre de la loi allemande sur la responsabilité du fait des produits (Produkthaftungsgesetz) n'est pas affectée.
15. Force Majeure Aucune des parties n'est responsable des dommages causés par un cas de force majeure (article 8.2.3). En cas de force majeure, la partie af-fectée est libérée de son obligation d'exécution pour la période pendant laquelle la force majeure l'empêche d'exécuter ses obligations. La partie affectée notifie à l'autre partie la survenance et la cessation de la force majeure et met tout en œuvre pour en minimiser l'impact.
16. Prescription
Tous les droits découlant du présent contrat et en rapport avec celui-ci à l'encontre du concédant et/ou de ses représentants légaux, employés et auxiliaires d'exécution, en particulier les droits à des défauts, à des dommages-intérêts ou à des remboursements de frais, sont soumis à un délai de prescription d'un an, qu'il s'agisse de droits contractuels ou de droits légaux. Le début du délai de prescription est régi par les dispositions lé-gales. Le délai de prescription ne s'applique pas en cas (i) d'intention, (ii) de négligence grave, (iii) de manquement à une obligation essentielle au sens de l'article 14.2(iv) de dommages corporels, (v) de responsabilité en vertu de la loi allemande sur la responsabilité du fait des produits (Produkthaftungsgesetz) et (vi) de dissimulation frauduleuse d'un défaut. Le droit du licencié à la rectification des défauts n'est pas affecté pendant la durée du présent contrat. 17. Confidentialité
17.1. Chaque partie doit préserver la confidentialité de toutes les informations confidentielles qui lui sont communiquées par l'autre partie, les soumet-tre à des mesures de confidentialité appropriées et ne pas les divulguer à des tiers ou les rendre accessibles à des tiers. Les "informations con-fidentielles" sont toutes les informations qu'une partie ("partie divulgatrice") divulgue à l'autre partie ("partie destinataire") dans le cadre de la relation (pré)contractuelle ou dont la partie destinataire a pris connaissance d'une autre manière, à condition que (i) elles aient une valeur com-merciale, (ii) la partie divulgatrice ait un intérêt légitime à ce qu'elle reste confidentielle et (iii) qu'elle soit marquée comme confidentielle, con-firmée comme confidentielle par écrit (Textform) dans un délai de deux semaines en cas de transmission orale, ou que sa confidentialité résulte de la nature de l'information ou de la nature de la divulgation.
17.2. Les parties sont autorisées à divulguer des informations confidentielles à leurs employés dans la mesure où ceux-ci sont soumis à des obliga-tions de confidentialité essentiellement équivalentes aux obligations régies par le présent accord et dans la mesure où ils ont besoin de connaître les informations en question. Pour le concédant, cela s'applique également à la divulgation aux sous-traitants.
17.3. Informations confidentielles conformément à la section 17.1 ne comprend pas les informations pour lesquelles la partie destinataire prouve que
17.3.1. ils sont connus du public ;
17.3.2. la partie divulgatrice a renoncé par écrit à sa protection ;
17.3.3. elle a obtenu l'information par des moyens autres que la coopération avec la partie divulgatrice, sans être soumise à une obligation de confidenti-alité ;
17.3.4. qu'elle l'a développée indépendamment des informations confidentielles de la partie divulgatrice ;
17.3.5. il a obtenu l'information en observant, en examinant, en démontant ou en testant un produit ou un article qui a été mis à la disposition du public.
17.4. En cas de divulgation effective ou imminente en raison d'une décision officielle ou judiciaire ou d'une obligation légale, la partie divulgatrice est informée par écrit (formulaire textuel) avant la divulgation, dans la mesure du possible et dans les meilleurs délais.
17.5. Le Concédant a le droit de désigner le Licencié comme client de référence et d'utiliser son logo exclusivement à cette fin.
17.6. Les autres obligations découlant de la loi sur la protection des données ne sont pas affectées.
17.7. Ces obligations de confidentialité s'appliquent pendant la durée du présent accord et pour une période supplémentaire de trois ans. Les obligations légales ou contractuelles d'effacer ou de restituer les données plus tôt ou de les garder secrètes en permanence ne sont pas affectées.
18. Audits
Le concédant a le droit de vérifier l'étendue de l'utilisation du logiciel en y accédant. 19. Protection des données
19.1. Les parties s'engagent à respecter les réglementations applicables en matière de protection des données.
19.2. Les parties ont conclu l'accord sur le traitement des données joint au formulaire de commande.
20. Modifications des conditions d'utilisation et des fonctionnalités
20.1. Le Concédant est autorisé à modifier les présentes Conditions d'utilisation à sa discrétion (article 315 du Code civil allemand [BGB]), à condition que les modifications n'affectent pas les principales obligations d'exécution des Parties et soient raisonnables pour le Licencié. Le Concédant in-formera le Licencié de toute modification par écrit (formulaire de texte). Si le Licencié ne s'oppose pas aux modifications par écrit (Textform) dans un délai de six semaines, les conditions d'utilisation dans la nouvelle version deviennent partie intégrante du Contrat. Le Concédant men-tionne le droit d'opposition dans la notification de la modification. Si le licencié s'oppose en tout ou en partie aux modifications, le concédant a le droit de résilier le contrat dans un délai d'un mois à compter de la réception de l'objection, avec un préavis de trois mois prenant effet à la fin du mois civil.
20.2. Le concédant est autorisé à modifier les fonctionnalités convenues à sa discrétion raisonnable (article 315 du code civil allemand [BGB]), à condi-tion qu'elles ne soient pas sensiblement altérées et que cela soit raisonnable pour le licencié. Les dispositions de l'article 20.1 s'appliquent en conséquence à la notification des modifications.
21. Dispositions finales
21.1. Le preneur de licence n'est pas autorisé à transférer le contrat ou les droits qui en découlent à des tiers sans l'accord écrit du donneur de licence. Il est interdit au preneur de licence de céder ou de donner en gage à des tiers les droits découlant du présent contrat, sauf si le preneur de licence a un intérêt légitime à le faire.
21.2. Le preneur de licence ne peut compenser les créances du donneur de licence que par des contre-créances incontestées ou légalement établies. Il en va de même pour l'exercice d'un droit de rétention par le licencié.
21.3. Les modifications de l'accord doivent être effectuées par écrit. Ceci s'applique également aux modifications de cette exigence de forme écrite.
21.4. Les conditions générales du licencié ne font pas partie du contrat, même si elles n'ont pas été expressément contredites dans le détail.
21.5. La nullité d'une disposition de l'accord n'affecte pas la validité du reste de l'accord. La disposition invalide ou inapplicable est réputée remplacée par une disposition raisonnable et équitable qui, dans la mesure où la loi le permet, se rapproche le plus possible du sens et de l'objectif économiques de la disposition invalide ou inapplicable. Il en va de même en cas de lacune involontaire.
21.6. Le droit allemand s'applique à l'exclusion de la convention des Nations unies sur les contrats de vente internationale de marchandises.
21.7. Si le licencié est un commerçant (Kaufmann) au sens du code de commerce allemand ou un fonds spécial de droit public, la juridiction compé-tente est exclusivement celle d'Augsbourg.
company logo
Allemagne
Autriche
Suisse
Royaume-Uni
France
Italie
Portugal
Brésil

Site d'Augsbourg
Provinostraße 52
86153 Augsburg
Allemagne
Site de Berlin
Rosenstraße 17
10178 Berlin
Allemagne

Reonic GmbH
Amtsgericht Augsburg
HRB 36147
DE342755511

+49 (0) 151 2719 1156
Ressources
LoginSupport
Copyright © 2024 / Reonic GmbH / All rights reserved.